DUT Carrières sociales option Gestion urbaine CSGU

Les métiers de la ville et du développement territorial doivent relever des défis importants : changement climatique, érosion de la biodiversité, fractures sociales, ségrégation spatiale... Il nous faut faire la ville autrement, repenser nos manières d’habiter, de nous déplacer, de consommer et de vivre ensemble. Ce DUT forme des professionnels polyvalents capables de saisir la portée de ces changements et de les articuler à la complexité des territoires urbains. Chargés de créer des liens entre la conception de projet et sa mise en œuvre, ces professionnels tiendront un rôle essentiel d’organisation, de coordination et d’animation d’initiatives locales, à la jonction de multiples acteurs et enjeux, sociaux, environnementaux, économiques et politiques

Ils sont notamment capables :
• d’analyser les données des territoires et des populations
• de comprendre et d’accompagner les stratégies et politiques de développement territorial, au sein d’organisations variées (entreprises, collectivités territoriales, institutions de l’économie sociale, établissements publics, ONG, bureaux d’études…)
• de concevoir et d’articuler les interventions et les dispositifs
• d’élaborer, mettre en œuvre et évaluer les projets territoriaux
• d’animer et de coordonner des réseaux d’acteurs et des partenaires engagés dans l’action publique territoriale.

Organisation des études 

Le DUT Gestion Urbaine est une formation à plein-temps, qui s’étend sur quatre semestres, et nécessite un engagement fort et constant des étudiants. Les 1620 heures d’enseignement sont structurées en modules et réparties dans 4 unités d’enseignement (UE) dispensées sur 4 semestres. 12 semaines de stage sont réparties sur les deux années : stage d’observation participative (4 semaines, S2), stage de mission (8 semaines, S4)

Outre la diversité des disciplines enseignées (voir : contenu des enseignements), cette formation se caractérise par une grande variété d’activités pédagogiques proposées aux étudiants : cours magistraux, travaux dirigés, ateliers, visites de terrain, projets tuteurés, stages, monographie, Projet Personnel et Professionnel (PPP), voyage d’étude, vie associative…

Journées d'intégration :

Le département organise à la rentrée universitaire, pour les nouveaux étudiants de DUT, une animation sous forme de "jeu de piste urbain", accompagnée de visites qui s’inscrivent dans une première approche du fait urbain :

  • Quartiers d’Aix-en-Provence ou de Marseille
  • Grand Théâtre de Provence
  • Jeu de piste urbain

Projet Personnel Professionnel

Travail transversal individuel et collectif, encadré par un tuteur enseignant et mené sur la durée de la formation, le PPP consiste à explorer le milieu professionnel, et à mettre en adéquation les aspirations personnelles, les compétences mobilisables de l’étudiant, et un ou plusieurs métiers ciblés. Il permet à chaque étudiant d’élaborer une stratégie individuelle d’apprentissage, afin de définir un parcours de formation exploitant ses capacités personnelles et visant à la réalisation de ses perspectives professionnelles.

Monographie :

La monographie est le premier travail de terrain demandé aux étudiants du DUT Gestion Urbaine (1er semestre). Elle vise à les familiariser avec les outils d’enquête. C’est un exercice d’observation analytique, qui à partir de la "découverte d’un lieu", permet de réaliser une étude de milieu. Elle repose sur la définition d’un questionnement précis et consiste en un travail d’analyse des données recueillies (statistiques, entretiens, observation in-visu et in-situ, cartographie, photos, ...). Étude exhaustive, la monographie est une photographie vivante d’un espace plus ou moins restreint, support d’activités et de relations sociales (un centre-ville, un quartier, une petite agglomération, une place, une artère urbaine, un lieu de vie et d’activités….). Elle donne lieu à la réalisation d’un mémoire (20 à 25 pages).

Passerelle :

Participation (recrutement de bénévoles, suivi, relations avec les partenaires) d’étudiants en Gestion Urbaine à des séances d’accompagnement à la scolarité, au sein de centres sociaux ou associations partenaires. Les étudiants participants peuvent obtenir un "bonus vie associative", qui s’ajoute à leur moyenne générale.

Actions volontaires évaluées (AVE)

Un engagement de la part des étudiants dans une activité extracurriculaire, en partenariat avec différentes organisations, est possible et apprécié, donnant lieu à une convention, et donnant droit à une bonification s’ajoutant à la moyenne semestrielle : soutien scolaire dans un centre social d’Aix-en-Provence ; participation aux activités des Restos du Cœur ; action Tandem (AFEV) : accompagnement d’un jeune dans l’organisation de son travail ; jardins partagés (CPIE) ; participation à l’Action Senior (Caisse des Dépôts, Assami et les Théâtres) ; etc. 

Stage d'observation participante :

Au cours du 2ème semestre, le stage d’observation participante, d’une durée de 4 semaines, a pour objectif premier de familiariser l'étudiant avec une organisation  (collectivités territoriales, associations/ bureaux d'études, entreprises publiques/ privées ou d'économie mixte, offices de logements/ syndicats intercommunaux...). Il s'agit d'un stage actif d’observation d’un milieu  professionnel. Il donne lieu à la rédaction d’un rapport.

Atelier urbain  :

Jeu de rôles (3ème et 4ème semestres). Les étudiants sont mis en situation de répondre à la demande d’une collectivité dans la phase appel d'offres, ou en situation de consulter des prestataires pour une réponse à une problématique urbaine à élaborer et à détailler. Les équipes d’étudiants jouent donc le rôle, ou de la collectivité territoriale passant un marché public, ou de bureaux d’études pluridisciplinaires en vue de proposer des aménagements. En savoir plus...

Projet tuteuré :

Projet professionnalisant (du 2ème au 4ème semestre), librement choisi dans un ensemble prévu par les enseignants-tuteurs, il demande que l’étudiant soit responsable de son travail, disponible pour un travail coordonné avec d’autres étudiants,  capable de le restituer et de l’expliquer. Le rythme de travail est continu, planifié, et les séances de travail avec l’enseignant-tuteur sont fixées au début du projet.

Les projets vont de l’apprentissage du langage architectural à la conception assistée par ordinateur, en passant par l’organisation du voyage d’études, l’approche cinématographique de la ville, la participation à des concours d’aménagement, etc…

Voyage d'études :

Les voyages d'études ont une place toute particulière dans l'option GU : depuis sa création, le Département Carrières Sociales option Gestion Urbaine de l’IUT d’Aix-Marseille organise, pour la promotion des étudiants de seconde année, un déplacement à l’étranger de quelques jours dans une ville, différente chaque année, présentant un intérêt architectural, urbanistique, historique, sociologique ou politique, particulièrement remarquable. 

Les étudiants du DUT Gestion Urbaine ont ainsi visité : Barcelone, Berlin, Bilbao, Bruxelles, Budapest, Florence, Gênes, Liège, Milan, Naples, Palerme, Pérouse, Prague, Rotterdam, Sarajevo, Tunis, Turin, Valencia, Venise, Zagreb. Voir les reportages

Stage mission :

Le DUT offre aux étudiants l’opportunité de réaliser un stage de mission de 2 mois. Positionné en fin de cursus, le stage valorise les compétences acquises tout au long de la formation. Il répond à un besoin réel de la structure d’accueil et s’effectue, au choix de l’étudiant, auprès d’une institution ou d’un organisme impliqué dans la gestion de la ville ou le développement du territoire : collectivité, bureau d’études, association, bailleur social, entreprise, etc… Il donne lieu à la rédaction d’un rapport.

Quelques exemples de missions : diagnostic social ou territorial, étude de faisabilité ou de définition, montage de dossiers de financement, recherche de partenariats, organisation d’une manifestation, création d’une base de données, bilan d’activités.

Matières enseignées

Les 1620 heures d’enseignement sont structurées en "modules", et réparties en quatre Unités d’Enseignement (UE). Les disciplines enseignées sont les suivantes :

  • Approche du fait urbain, environnement et territoires, diagnostic du territoire, méthodologie de projet, architecture, histoire urbaine, droit de l’urbanisme.
  • Institutions nationales et européennes, institutions territoriales, instruments de l’action publique.
  • Sociologie, ethnologie, sociologie urbaine, méthodes des sciences sociales, techniques d’enquête, démographie.
  • Analyse économique, économie publique, économie territoriale.
  • Politiques territoriales, politique de la ville, politiques culturelles.
  • Organisation, comptabilité, gestion des collectivités locales, gestion des ressources humaines, gestion des associations, droit social.
  • Expression, anglais de spécialité, communication, psychologie, négociation et médiation, sémiologie, éthique et histoire des idées.
  • Bureautique, outils d’enquête, géomatique (Systèmes d’Information Géographique).

UE1 - Environnement Institutionnel - Institutions publiques et administra-tives- Analyse économique et économie de l’environnement- Approches juridiques- Politiques urbaines, sociales et envi-ronnementales
UE2 - Sociétés, Populations, Publics- Populations et territoires- Analyse de la société- Psychologie sociale- Aménagement du territoire- Écologie urbaine- Médiation interculturelle- Analyse des champs professionnels
UE3 - Méthodes, Techniques et Langages- Méthodologie de projet- Diagnostic territorial- Méthodes d’enquête- Cartographie et géomatique- Gestion des ressources humaines- Gestion des associations- Expression et communication- Anglais de spécialité
UE4 - Pôle professionnel- Projet personnel et professionnel- Projet tuteuré- Stage

Les métiers

Les diplômés du DUT Gestion Urbaine travaillent dans toutes sortes d’organisations du secteur public, du secteur privé ou du tiers-secteur : collectivités territoriales, entreprises, bureaux d’études et d’ingénierie, entreprises et établissements publics, sociétés d’économie mixte, associations et institutions de l’économie sociale, ONG, bailleurs sociaux, organismes consulaires…

Exemples d’emplois occupés par les titulaires du DUT : Agent de développement territorial, Collaborateur de bureau d’études en ingénierie urbaine, Responsable d’une entreprise d’insertion, Chargé de mission de sensibilisation à l’environnement, Agent de développement social et urbain, Coordonnateur de projets culturels...

Les poursuites d'études 

  • L2 ou L3 : géographie-aménagement, AES, sociologie, administration publique, ethnologie, sciences politiques.
  • Instituts d’urbanisme et d’aménagement, instituts de management public, IMPGT
  • Licences Professionnelles : développement de projets de territoires, intervention sociale, aménagement du territoire et urbanisme, management des organisations, protection de l’environnement, développement et protection du patrimoine culturel.
  • Poursuites d’études à l’étranger (Irlande, Écosse, Allemagne, Belgique…).

Le DUT Gestion Urbaine est accessible, en formation initiale et en formation continue, aux titulaires d’un baccalauréat (général, technologique, professionnel) ou d’un diplôme équivalent.
Des candidats non-titulaires du baccalauréat, mais disposant de quelques années d’expérience professionnelle, peuvent demander une Validation des Acquis Professionnels (VAP).

Certains candidats sont admis après examen de leur dossier ; certains sont convoqués pour un entretien complémentaire afin de vérifier l'adéquation entre la formation et le projet de l'étudiant. Les résultats de la procédure d’admission sont accessibles sur le portail Parcoursup.

Fichier attachéTaille
PDF icon DUT CS GU - Fiche formation 2019-2020357.68 Ko