Journée D2C2 pour booster les énergies mobilisatrices contre le changement climatique

Le département GACO a placé le développement durable et ses champs d'application au coeur de ses formations.

Le vendredi 24 septembre s'est déroulée la première Journée D2C2 (Développement Durable et Changement Climatique) au cours de laquelle les étudiants de 1ère année, 2ème année et de Licence professionnelle ont participé à des ateliers et ont échangé leurs idées lors de débats :

Atelier Fresque du Climat

Jeu collaboratif d'intelligence collective, la Fresque du Climat permet de comprendre le lien de causalité entre les différents événements climatiques. Cette approche basée sur des exemples donne une image juste de l'enchaînement des actions humaines et de leur répercussion sur le climat. Quatre enseignants ont animé simultanément des ateliers de 20 étudiants de 2ème année, déjà sensibilisés aux thématiques de développement durable.

 

Atelier 2tonnes

Cet atelier permet de mettre en évidence la relation entre les actions individuelles et la pollution par le rejet de carbone. En moyenne annuelle, chaque Français émet 11 tonnes équivalent CO2 de gaz à effet de serre alors que l'objectif de l'Accord de Paris est de 2 tonnes... En se mettant en situation d'influer sur les décisions individuelles et les actions collectives, les étudiants ont fait le plein d'inspiration et d'énergie mobilisatrice !

Conférence sur le cycle des déchets

Lors d'une présentation animée et très documentée, les animatrices du SYDEVOM 04* ont mis en lumière les grands axes de leur politique de réduction des déchets : tri et recyclage, compostage, réduction des enfouissements. Différentes actions sont menées par le SYDEVOM 04 pour la diminution de la production des déchets et la valorisation de ceux-ci.

*Syndicat mixte départemental d'élimination et de valorisation des ordures ménagères des Alpes de Haute-Provence

Projection suivie d'un débat du film "Demain" de Cyril Dion et Mélanie Laurent

Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100...lire la suite